Alco 69

RandO givrée 2012

Cette année la RandO givrée n’a pas usurpé son nom. On aurait pu l’appeler la Rando congelée : au départ le thermomètre affichait…-10°C ! SurprisA cette température ni les boussoles ni les Alcosiens ne gèlent…

C’est pourquoi nous étions bien une petite dizaine à prendre le départ.

Notamment à cause de l’inexistence de relief, le tracé n’était pas très technique. Ce n’est finalement pas plus mal pour une course de début de saison.

En fait, La plus grosse difficulté c’était, à cause des températures très basses, la traversée des cours d’eau….

Heureusement, a l’arrivée chacun a pu se réchauffer avec une soupe bien chaude…

17 & 18 septembre 2011 : Départementale et régionale à Chamrousse

Le week-end du 17&18 septembre, Le club Dauphiné Orientation organisait 2 jours de compétitions à Chamrousse : une Moyenne Distance le samedi après-midi et une Longue Distance le dimanche matin.

Le samedi après-midi, nous étions plusieurs sur la ligne de départ. La famille Bonora au complet ainsi que moi-même. Laurent sur le circuit A (5km technique), Lise, Béa, Marine et Moi sur le circuit B (3 km assez technique) et Yoann inscrit sur le circuit C (1,7 km facile).
Arrivé vers 14 heure le temps plutôt maussade promettait une balade bien humide. Une fois en tenue, chacun a franchi la ligne de départ et pris connaissance de sa carte au 10 000ème.
Une carte dans l’ensemble peu détaillée car a priori un agrandissement au 7500ème d'une carte prévue initialement pour une échelle plus grande.
La forêt peu dense laissait improviser une navigation à l’azimut.
Malgré une certaine technicité les dames et demoiselles se sont débrouillées comme des chefs : Lise & Béa ont mis environ 1 heure (16 &18ème) et Marine, seulement 46 minutes (9ème) !Surpris
Laurent même s’il a eu du mal à faire parfois la relation carte-terrain, est toujours aussi rapide : en 47 minutes il fini 8ème.
Yoan quant à lui s’est laché sur son premier non-jalonné (9ème en 24 minutes). La relève est là !Sourire
En ce qui me concerne, malgré une bonne forme physique, a cause du manque de pratique j'ai eu beaucoup de mal à retrouver mes réflexes d'orienteur. Pire, en fin de parcours, un manque de lucidité est certainement à l'origine d'un poste manqué...Embarassé

Dimanche, à cause d’une météo catastrophique, le directeur de course a eu la sagesse d’annuler la courseTriste. Tout ceux qui s’étaient lever tôt, n’ont pu que noyer leur chagrin dans un “chocolat chaud ou capuccino”. C’était l’occasion d’improviser une réunion club afin de discuter organisation.

Raid O’Bivwak 2011 : bravo pour les championnes !

Cette année, le Raid O’Bivwak s’est tenu pour son trentième anniversaire, sur ses terres d’origine, le Pilat rhodanien.

L’ALCO était représentée par quatre équipes :
1 sur le circuit C : Dominique Jamet et son mari Pierre
2 sur le circuit F (découverte moyen) : Béatrice et Marine Bonora, et deux ex-alcosiens Sylvain et Dominique Berthier,
1 sur le circuit G : Jean-Claude Gandon et son petit fils Basile.

Résultats complets sur le site de O’Bivwak

Béatrice et Marine ont gagné les deux étapes dans leur catégorie (Dames). Bravo à elles deux !

Interview de nos championnes à l’arrivée :
Béatrice et Marine, la mère et la fille, vous avez décidé cette année de faire équipe pour courir sur cette 30ème édition du Raid O’Bivwak. Vous avez parfaitement réussi puisque vous avez remporté les deux étapes et vous vous classez 50 minutes devant vos poursuivantes !

Rédacteur : Quelles étaient vos motivations lorsque vous avez décidé de faire ce raid ensemble ?

Marine : J’avais participé l’année dernière au Raid Urbain de Saint-Priest, un raid multisports pour lequel j’avais réussi à constituer une équipe avec des amies d’école qui n’avaient jamais fait de CO. Je m’étais bien amusée et j’avais bien envie de recommencer. Mon père m’a alors conseillé de tenter le raid O’Bivwak, pour faire l’expérience d’un effort à gérer sur 2 jours consécutifs, et pour vivre l’ambiance du bivouac.

Béatrice : Marine voulait au départ trouver une copine pour faire ce raid, sachant qu’elle était tout à fait capable d’orienter seule, ce qu’elle a d’ailleurs prouvé sur ces deux jours (aujourd’hui c’est d’ailleurs elle qui a pratiquement tout fait). Mais il y a apparemment peu de jeunes filles de 14 ans qui osent se lancer comme ça et puis, elles sont toutes occupées à réviser le brevet des collèges… Alors, j’en ai profité car cela me faisait bien plaisir de courir avec ma fille, pour la première fois sur un raid !

R. : Aviez-vous déjà fait le raid O’Bivwak ?

M : Moi, jamais

B : Oui, plusieurs fois. Mon premier était à Sisteron avec une copine quand j’avais 15 ans.

R. : Comment vous sentez-vous ?

M : J’ai un peu mal aux épaules à cause du sac à dos. Je me suis fait une légère entorse à la cheville gauche et un petit déplacement à la cheville droite, que l’ostéopathe à l’arrivée m’a remise en place très efficacement.

B : Cassée ! Marine allait super bien alors j’ai fourni pas mal d’efforts. En plus, j’ai commencé à avoir très mal aux pieds lors de la deuxième étape, et c’était d’autant plus difficile pour moi de courir.

R. : Quelles ont été vos meilleures sensations sur ce raid ?

M : J’ai trouvé que le paysage était magnifique, mais on ne le regardait pas assez car on était soit focalisé sur la carte, soit concentré sur le chemin pour ne pas se tordre les chevilles…

B : Moi, j’étais très fière de ma fille et mon grand confort était de me laisser guider.

R. : quels autres commentaires voudriez-vous faire?

M : J’ai trouvé que le tracé préparé par Robin et son équipe était vraiment intéressant. Comme je n’avais pas l’âge requis pour faire le circuit C, réputé techniquement difficile nous nous étions rabattues sur le circuit F, de longueur équivalente, mais indiqué comme techniquement facile. J’ai été très agréablement surprise, par les possibilités de choix d’itinéraires qu’offrait le tracé de notre circuit. C’est sûrement une des raisons de notre victoire, particulièrement aujourd’hui où l’équipe qui fait 2ème derrière nous a fait une erreur qui lui a coûté 30 minutes !

B : comme Marine, j’ai apprécié qu’on puisse faire des choix d’itinéraire qui permettaient de couper à travers la forêt.

R : Et la prochaine fois ?

M : j’apprends à mettre des boules Quiès pour mieux dormir au bivouac (à cause des ronfleurs TRES bruyants !...)

B : la prochaine fois, je teste le réchaud AVANT de partir !

Nous remercions chaleureusement nos deux concurrentes qui ont bien voulu répondre à toutes nos questions et leur souhaitons de nouvelles victoires lors des prochaines éditions.

Et maintenant, place au reportage en images

Raid Urbain de Saint Priest 2011

En tant que co-organisateurs du Raid urbain, nous remercions tous les participants de cette édition. Vous êtes nombreux à visiter notre site internet au lendemain de cette grande fête et nous vous invitons à venir découvrir notre activité en pleine nature lors des séances de découverte ou des différentes courses qui sont proposées au calendrier.

Notez dès maintenant dans vos agendas :
- le 21 juin 2011 : séance de découverte à Miribel (voir l'article dédié)
- le 26 novembre 2011 : O'Beaujolaise (découverte et entrainement au Raid)
- le 27 novembre 2011 : Rhône-Orientation dans le Beaujolais à Lamure/Azergues

Nous serons également présents au forum des associations en septembre.

Liens proposés :

La Rhône-Orientation 2010 (circuits proposés, conseils, photos...)

Le Raid O'Bivwak 2010 (ainsi que notre article/reportage en ligne avec la victoire de l'équipe féminine) : plein de conseils sur l'orientation spécifique Raid

Calendrier des courses : sur chaque course de niveau départemental ou régional, il y a des circuits ouverts à tous. Sur tous nos événements fédéraux (sauf les relais...) l'activité est adaptée aux enfants sur un parcours jalonné qui leur est dédié.

Les infos sur le Raid Urbain : site de la Mairie de Saint Priest

A bientôt

Laurent BONORA, Président du club

Lire la suite : Raid Urbain de Saint Priest 2011

Initiation à l’orientation pour le Raid Urbain

La course d’orientation ne s’improvise pas. C’est pourquoi le club de l’ALCO organisait ce samedi 04 juin une matinée découverte de la CO en vue de l’épreuve du Raid urbain du 18 juin.

Nous étions donc trois (Gille, Jean-Claude et moi) pour l’accueil et l’animation de plusieurs ateliers :

  • Suivi d’itinéraire (une course inversée où il faut suivre un itinéraire indiqué sur une carte et noter dessus les jalons rencontrés en chemin).
  • Circuit mémo (ici il faut trouver des cartes accrochées aux arbres où chacune donne la position du poste suivant à trouver).
  • Circuits classiques, petit et moyen, permettant de découvrir le parc du fort.

Même si la mise en place s’est faite sous un crachin breton, le soleil a vite repris ses droits vers 9H30. C’est alors que nous avons pu accueillir quelques familles bien motivées (18 personnes en tout). Après un petit briefing, nous les avons lâchées dans la nature.

Au bout d’une heure ou deux, après quelques vagabondages dans le parc, enfants et parents étaient ravis et prêts pour le raid du 18 juin.

Bilan de l’opération plutôt positif même si il y’avait, long week-end oblige, moins de monde que les années précédentes. De plus certains ateliers (circuit mémo) n’étaient pas toujours adaptés au public présent. On fera mieux la prochaine fois…

Rendez-vous le 18 Juin !

Site du Raid Urbain de St Priest : http://www.ville-saint-priest.fr/Le-Raid-Urbain.1733.0.html (les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 14 Juin)